kinésithérapie - ostéopathe - diététicien gradué en diététique Bruxelles

Kinesithérapie-Osteopathie    Dietetique    Dietetique en ligne    Alimentation enfants     Intolerance lactose   
      


Philippe Reumont  Licencié en kinésithérapie - Ostéopathe - Diététicien chargé de mission à  la Commune de Watermael-Boitsfort    "Tél : 00 "(32) (0)"2 675 74 22"




Philippe Reumont Dieteticien Bruxelles" Mon souhait est que ce site puisse vous informer de manière très concrète sur mes consultations diététiques, mes consultations diététiques en lignemes consultations de kinésithérapie et d'ostéopathie, la campagne d'éducation nutritionnelle, les actions d'éducation nutritionnelles menées dans les écoles maternelles et de primaires de Watermael-Boitsfort ainsi que sur les résultats de l'étude sur l'intolérance au lactose."













         
Jeu découverte pyramide alimentaire

Prise de Rendez-vous :   "Tél : 00 "(32) (0)"2 675 74 22" ou  GSM 00 32  (0)475/73 29 83"


Doxys coach dietetique en ligne     Doxys diet coach    Dietetique en ligne    News   Dietary Glycemic Index


 
Les consultations sont composées : d’un bilan médico-morpho-nutritionnel et de consultations de suivi. Le bilan médico-morpho-nutritionnel est réalisé au cours des deux premières consultations et permet au (à la) patient(e) de démarrer son plan alimentaire. Ensuite viennent les consultations de suivi dont le but est de suivre l’évolution du plan alimentaire et d’y apporter les modifications nécessaires le cas échéant. Le bilan médico-morpho-nutritionnel est réalisé en deux consultations. La première consultation consiste en un triple bilan : Bilan médico – chirurgical Bilan morphologique Bilan nutritionnel Le bilan médico-chirurgical sert à passer en revue l’ensemble des antécédents tant médicaux que chirurgicaux. Le bilan morphologique permet de déterminer : le pourcentage de graisse (local et global) la densité corporelle le poids de squelette la masse maigre la masse graisseuse le ratio masse maigre/masse graisseuse le poids de forme préconisé l’indice de masse corporelle (BMI) Il est possible de déterminer Combien de poids le ou la patiente dois perdre (ou en gagner pour les patients souffrant d’un déficit de poids) de poids et en combien de temps il va y arriver. Quinze paramètres sont mesurés. Il est possible de faire le point actuel et précis de la morphologie du (de la) patient (e) et notamment de déterminer son « poids idéal. Le point est fait également sur le comportement vis-à-vis de la nourriture. Ce point est envisagé au cours du bilan nutritionnel. Le bilan nutritionnel permet de découvrir et comprendre pourquoi et comment le (a) patient(e) a pris(e) du poids (ou pourquoi il n’arrive pas à en prendre) en détectant ses « erreurs alimentaires » et d’autre part de savoir ce qu’il (elle) aime ou pas manger. Le but est de lui donner un plan alimentaire qui tienne compte d’ une part de ses besoins mais aussi de ses habitudes alimentaires et d’autre part de ses goûts. Le deuxième volet du bilan nutritionnel sert quant à lui à aborder et à examiner le cas échéant le (s) problème (s) de comportement vis-à-vis de la nourriture ou encore les difficultés psychologiques que peut avoir la personne. La première consultation sert à recueillir l’ensemble des données nécessaires pour réaliser les différents bilans des antécédents, morphologiques et nutritionnels. Ces données vont ensuite être analysées et les conclusions seront rédigées. Le plan alimentaire ainsi que le régime amaigrissant sera préparé. Des régimes pour prendre du poids, pour stabiliser le poids corporel ou pour mieux manger seront proposés si nécessaire. Le patient à parfois besoin d’un régime pauvre en cholestérol. S’il est diabétique, un régime spécialement adapté lui sera proposé. Pour les patients hypertendus, c’est un régime pauvre en sel qui sera généralement préconisé. Le patient reçoit par écrit les résultats du bilan nutritionnel ainsi que les erreurs à corriger. Des notions sur les équilibres alimentaires en général et sur l’alimentation méditerranéenne et la pyramide en particulier sont donnés dans un fascicule. Le régime est adapté aux besoins nutritionnels et tient compte de ses goûts. Une liste de courses est donnée à la personne afin qu’il perde un minimum de temps et qu’il ne fasse plus d’erreur alimentaires. Le (a) patient (e) est à présent en possession de tous les éléments, documents et explications nécessaires pour pouvoir débuter son régime. Une visite de contrôle a lieu deux semaines après le début du régime, et ce afin d’ examiner d’une part les résultats en terme de perte (ou de gain) de poids et d’autre part les difficultés éventuelles qui peuvent encore se poser ou encore les petites corrections à apporter. Le régime peut ainsi se dérouler dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en poursuivant deux impératifs primordiaux qui sont d’une part, ne jamais avoir faim et d’autre part pouvoir manger chaque jour des repas normaux, variés et agréables. Ceci n’est évidemment possible qu’après avoir reçu une information nutritionnelle professionnelle que seul le diététicien diplômé est capable de procurer. Le temps passe et le (a) patient (e) a atteint son poids de forme ! Quel suivi par la suite ? C’est à la fois la phase du régime la plus passionante et la plus importante. La phase la plus passionnante car le (a) patient (e) a maintenant atteint son poids de forme, c’est-à-dire qu’il(elle) est arrivé à son objectif de poids ou à celui qui a été calculé grâce au bilan morphologique. Mais c’est aussi la phase la plus importante car cela signifie qu’il (elle) doit maintenant doit commencer la phase de stabilisation de son poids. Cette étape est primordiale. La majorité des personnes qui font régime par elles-mêmes ne prennent pas conscience de l’importante de cette étape obligée. La manquer entraîne irrémédiablement une reprise de poids à plus ou moins brève échéance. En quoi consiste la phase de stabilisation ? La phase de stabilisation du poids consiste à augmenter progressivement et très précautionneusement la prise alimentaire par une modification subtile des équilibres alimentaires. À partir de ce moment il convient d’opérer un réajustement d’une part de la ration alimentaire en terme de quantité mais aussi d’autre part en terme qualitatif. Il ne suffit pas d’augmenter le nombre de calories journalières mais bien de poursuivre la bonne progression du régime en mangeant mieux. C’est évidemment le plus difficile car s’il faut manger plus, cela ne peut se faire qu’en mangeant bien équilibré. Cela passe entre autres par ces recettes allégées qui permettent de manger à nouveau de manière savoureuse et diététiquement équilibrée. Il convient en un mot de « poursuivre sur la bonne lancée » (c’est-à-dire poursuivre avec les bons équilibres alimentaires de la période précédente, celle où le (a) patient (e) perdait du poids), et d’augmenter les rations alimentaires tout en ne dépassant pas certains paliers bien définis en fonction des nouveaux impératifs qui sont… ne plus reprendre de poids… Ce qui implique de nouveaux besoins et équilibres alimentaires qu’il convient de réévaluer et d’ajuster afin de pouvoir stabiliser le (a) patient(e) à son poids d’équilibre. C’est la même situation qu’un un plongeur qui doit observer des paliers de décompression avant de remonter pour d’atteindre la surface ! Cette ultime phase de l’équilibration du poids est à la fois un début et une fin. La fin d’une période de régime et le début de l’apprentissage de nouvelles recettes spécialement étudiées et allégées afin de pouvoir se permettre de remanger presque sans restrictions alimentaires. C’est la connaissance des équilibres alimentaires qui permettra de manger sainement au jour le jour. C’est aussi la découverte de recettes, de plats et de menus qui sont donnés au(à la) patiente afin qu’il (elle) puisse manger des quantités confortables d’aliments mais aussi des plats qu’il (elle) aime. Ceci est – de manière très schématique et simplifiée – un aperçu de se que peut vous apporter les consultations diététiques. Chaque consultation est différente car chaque patient est différent. Prix des consultations : Première consultation : 45 euros Deuxième consultation : 45 euros Consultations de suivi : 30 euros Le montant des honoraires deux premières consultations couvre le travail de 1h30 d’analyse du bilan, de rédaction des résultats, de confection du plan alimentaire et de la liste de course. Je suis à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez-vous. Meilleures salutations. Bien à vous. Philippe Reumont Diététicien gradué diplômé Licencié en kinésithérapie 59 avenue du Derby 1050 Bruxelles Informations ou prise de rendez-vous : GSM 0475/73.29.83 ou (02) 675.74.22 e-mail : philippe.reumont@medisport.be
          kinésithérapie - ostéopathe - diététicien gradué en diététique Bruxelles

Kinesithérapie-Osteopathie    Dietetique    Dietetique en ligne    Alimentation enfants     Intolerance lactose   
      


Philippe Reumont  Licencié en kinésithérapie - Ostéopathe - Diététicien chargé de mission à  la Commune de Watermael-Boitsfort  




Philippe Reumont Dieteticien Bruxelles"Mon souhait est que ce site puisse vous informer de manière très concrète sur mes consultations diététiques, mes consultations diététiques en lignemes consultations de kinésithérapie et d'ostéopathie, la campagne d'éducation nutritionnelle, les actions d'éducation nutritionnelles menées dans les écoles maternelles et de primaires de Watermael-Boitsfort ainsi que sur les résultats de l'étude sur l'intolérance au lactose."










          Jeu découverte pyramide alimentaire

Doxys coach dietetique en ligne     Doxys diet coach    Dietetique en ligne    News   Dietary Glycemic Index
 
Les consultations sont composées : d’un bilan médico-morpho-nutritionnel et de consultations de suivi. Le bilan médico-morpho-nutritionnel est réalisé au cours des deux premières consultations et permet au (à la) patient(e) de démarrer son plan alimentaire. Ensuite viennent les consultations de suivi dont le but est de suivre l’évolution du plan alimentaire et d’y apporter les modifications nécessaires le cas échéant. Le bilan médico-morpho-nutritionnel est réalisé en deux consultations. La première consultation consiste en un triple bilan : Bilan médico – chirurgical Bilan morphologique Bilan nutritionnel Le bilan médico-chirurgical sert à passer en revue l’ensemble des antécédents tant médicaux que chirurgicaux. Le bilan morphologique permet de déterminer : le pourcentage de graisse (local et global) la densité corporelle le poids de squelette la masse maigre la masse graisseuse le ratio masse maigre/masse graisseuse le poids de forme préconisé l’indice de masse corporelle (BMI) Il est possible de déterminer Combien de poids le ou la patiente dois perdre (ou en gagner pour les patients souffrant d’un déficit de poids) de poids et en combien de temps il va y arriver. Quinze paramètres sont mesurés. Il est possible de faire le point actuel et précis de la morphologie du (de la) patient (e) et notamment de déterminer son « poids idéal. Le point est fait également sur le comportement vis-à-vis de la nourriture. Ce point est envisagé au cours du bilan nutritionnel. Le bilan nutritionnel permet de découvrir et comprendre pourquoi et comment le (a) patient(e) a pris(e) du poids (ou pourquoi il n’arrive pas à en prendre) en détectant ses « erreurs alimentaires » et d’autre part de savoir ce qu’il (elle) aime ou pas manger. Le but est de lui donner un plan alimentaire qui tienne compte d’ une part de ses besoins mais aussi de ses habitudes alimentaires et d’autre part de ses goûts. Le deuxième volet du bilan nutritionnel sert quant à lui à aborder et à examiner le cas échéant le (s) problème (s) de comportement vis-à-vis de la nourriture ou encore les difficultés psychologiques que peut avoir la personne. La première consultation sert à recueillir l’ensemble des données nécessaires pour réaliser les différents bilans des antécédents, morphologiques et nutritionnels. Ces données vont ensuite être analysées et les conclusions seront rédigées. Le plan alimentaire ainsi que le régime amaigrissant sera préparé. Des régimes pour prendre du poids, pour stabiliser le poids corporel ou pour mieux manger seront proposés si nécessaire. Le patient à parfois besoin d’un régime pauvre en cholestérol. S’il est diabétique, un régime spécialement adapté lui sera proposé. Pour les patients hypertendus, c’est un régime pauvre en sel qui sera généralement préconisé. Le patient reçoit par écrit les résultats du bilan nutritionnel ainsi que les erreurs à corriger. Des notions sur les équilibres alimentaires en général et sur l’alimentation méditerranéenne et la pyramide en particulier sont donnés dans un fascicule. Le régime est adapté aux besoins nutritionnels et tient compte de ses goûts. Une liste de courses est donnée à la personne afin qu’il perde un minimum de temps et qu’il ne fasse plus d’erreur alimentaires. Le (a) patient (e) est à présent en possession de tous les éléments, documents et explications nécessaires pour pouvoir débuter son régime. Une visite de contrôle a lieu deux semaines après le début du régime, et ce afin d’ examiner d’une part les résultats en terme de perte (ou de gain) de poids et d’autre part les difficultés éventuelles qui peuvent encore se poser ou encore les petites corrections à apporter. Le régime peut ainsi se dérouler dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en poursuivant deux impératifs primordiaux qui sont d’une part, ne jamais avoir faim et d’autre part pouvoir manger chaque jour des repas normaux, variés et agréables. Ceci n’est évidemment possible qu’après avoir reçu une information nutritionnelle professionnelle que seul le diététicien diplômé est capable de procurer. Le temps passe et le (a) patient (e) a atteint son poids de forme ! Quel suivi par la suite ? C’est à la fois la phase du régime la plus passionante et la plus importante. La phase la plus passionnante car le (a) patient (e) a maintenant atteint son poids de forme, c’est-à-dire qu’il(elle) est arrivé à son objectif de poids ou à celui qui a été calculé grâce au bilan morphologique. Mais c’est aussi la phase la plus importante car cela signifie qu’il (elle) doit maintenant doit commencer la phase de stabilisation de son poids. Cette étape est primordiale. La majorité des personnes qui font régime par elles-mêmes ne prennent pas conscience de l’importante de cette étape obligée. La manquer entraîne irrémédiablement une reprise de poids à plus ou moins brève échéance. En quoi consiste la phase de stabilisation ? La phase de stabilisation du poids consiste à augmenter progressivement et très précautionneusement la prise alimentaire par une modification subtile des équilibres alimentaires. À partir de ce moment il convient d’opérer un réajustement d’une part de la ration alimentaire en terme de quantité mais aussi d’autre part en terme qualitatif. Il ne suffit pas d’augmenter le nombre de calories journalières mais bien de poursuivre la bonne progression du régime en mangeant mieux. C’est évidemment le plus difficile car s’il faut manger plus, cela ne peut se faire qu’en mangeant bien équilibré. Cela passe entre autres par ces recettes allégées qui permettent de manger à nouveau de manière savoureuse et diététiquement équilibrée. Il convient en un mot de « poursuivre sur la bonne lancée » (c’est-à-dire poursuivre avec les bons équilibres alimentaires de la période précédente, celle où le (a) patient (e) perdait du poids), et d’augmenter les rations alimentaires tout en ne dépassant pas certains paliers bien définis en fonction des nouveaux impératifs qui sont… ne plus reprendre de poids… Ce qui implique de nouveaux besoins et équilibres alimentaires qu’il convient de réévaluer et d’ajuster afin de pouvoir stabiliser le (a) patient(e) à son poids d’équilibre. C’est la même situation qu’un un plongeur qui doit observer des paliers de décompression avant de remonter pour d’atteindre la surface ! Cette ultime phase de l’équilibration du poids est à la fois un début et une fin. La fin d’une période de régime et le début de l’apprentissage de nouvelles recettes spécialement étudiées et allégées afin de pouvoir se permettre de remanger presque sans restrictions alimentaires. C’est la connaissance des équilibres alimentaires qui permettra de manger sainement au jour le jour. C’est aussi la découverte de recettes, de plats et de menus qui sont donnés au(à la) patiente afin qu’il (elle) puisse manger des quantités confortables d’aliments mais aussi des plats qu’il (elle) aime. Ceci est – de manière très schématique et simplifiée – un aperçu de se que peut vous apporter les consultations diététiques. Chaque consultation est différente car chaque patient est différent. Prix des consultations : Première consultation : 45 euros Deuxième consultation : 45 euros Consultations de suivi : 30 euros Le montant des honoraires deux premières consultations couvre le travail de 1h30 d’analyse du bilan, de rédaction des résultats, de confection du plan alimentaire et de la liste de course. Je suis à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez-vous. Meilleures salutations. Bien à vous. Philippe Reumont Diététicien gradué diplômé Licencié en kinésithérapie 59 avenue du Derby 1050 Bruxelles Informations ou prise de rendez-vous : GSM 0475/73.29.83 ou (02) 675.74.22 e-mail : philippe.reumont@medisport.be